Lugentium siccentur oculi,
plaudant senes, exultent parvuli,
umbre mortis quoniam regio
quos tenuit, splendoris visio

(Philippe de Vitry)

« Que sèchent les yeux des affligés,
qu’applaudissent les vieillards, qu’exultent les enfants,
puisque, sur ceux que retenait la contrée de l’ombre de la mort,
s’est levée une splendide vision »


Apogée du projet de recherche « Chanter les Motets de Philippe de Vitry » (CMPV), la création de l’ensemble Arborescence constitue le point de convergence des chemins parcourus : interprétation de la musique polyphonique entre Ars antiqua et Ars Nova, encodages et éditions diplomatiques et critiques des manuscrits du Corpus Motetorum Philippo de Vitry, mises en pratique de la science du chant (notation, solmisation, contrepoint, ornementation, improvisation, composition), rencontres entre poèmes et musiques, expérimentations sur la prononciation des textes, espace de réflexion sur les concerts entre musiques du passé et du présent.

L’ensemble Arborescence est constitué de chanteurs rencontrés au fil des ans dans des centres de formation tels que les départements de musique ancienne de la HEM de Genève et du CNSMD de Lyon, ainsi que lors des formations professionnelles de la Fondation Royaumont.

L’ensemble Arborescence

Chant :
Marthe Davost
Hélène Richaud
Lionel Desmeules
Benjamin Ingrao
Mauricio Montufar
Romain Bockler

Direction :
David Chappuis
Olivier Bettens

Les résidences 2022

Arborescence sera en résidence

  • à l’abbaye de Royaumont :

du 19 au 23 février 2022
du 25 au 29 avril 2022

  • à l’abbaye de Fontfroide :

du 7 au 11 mai 2022

Les concerts 2022

Arborescence se produira en concert dans un programme intitulé « Douce playsence » (mots et musiques autour de Philippe de Vitry) :

  • Le samedi 21 mai 2022 à 20h
    En partenariat avec les Ateliers d’ethnomusicologie de Genève (ADEM)
    au Temple de Saint-Gervais (Genève)
  • Le samedi 28 mai 2022 à 20h
    Dans le cadre du festival « Les Marteaux de Gellone »
    organisé par le CIMM (Centre International de Musiques Médiévales) de Montpellier
    à l’Abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert