Chanter l’ars nova à Royaumont

Du 13 au 18 juillet 2020, une dizaine de jeunes musiciens aborderont des œuvres emblématiques de l’ars nova française (début du xive siècle), sous la conduite de David Chappuis et Olivier Bettens. L’enjeu de cette formation est d’initier les chanteurs aux disciplines de la « science du chant » (solmisation, contrepoint, notation, diminution), en les faisant bénéficier de l’état actuel de la recherche, afin de les mettre au service d’une interprétation historiquement informée.
Lire la suite →

Essais de tessitures

Chanter les motets de Philippe de Vitry nous invite à réfléchir sur la question des types de voix « historiques ». Une journée d’expérimentation de notre travail sur les tessitures a eu lieu mardi 25 juin 2019, dans la salle de la Bourse de la HEM de Genève (rue Petitot). Avec Lionel Desmeules, Mauricio Montufar, Marc Pauchard, Josquin Piguet et David Chappuis. Les enregistrements ont été réalisés par Samuel Albert (HEM-Genève).
Lire la suite →

CNSMD Lyon 2019

Le lundi 28 janvier 2019, le projet Vitry a tenu un séminaire similaire à celui donné à la Schola Cantorum Basiliensis, dans la classe de Anne Delafosse, au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon. Un atelier pratique, consacré à la musique de Philippe de Vitry, a eu lieu le lundi 11 février 2019. Anne Delafosse et son ensemble vocal ont poursuivi le travail proposé par le projet Vitry jusqu’à la fin de l’année académique 2018-2019, dans le but de préparer le concert commun au Palais des papes d’Avignon, le samedi 16 novembre 2019.
Lire la suite →

Schola cantorum basiliensis 2019

Les 23 et 24 janvier 2019, le projet Vitry a tenu un séminaire à la Schola Cantorum Basiliensis, dans la classe de Baptiste Romain et Marc Lewon. Dans ce haut lieu dédié à l’étude des musiques anciennes, la première session a été consacrée aux mots & motets, aux poèmes, à la science du chant, à la prosodie, à la main parfaite et aux règles de Garlande. La deuxième session s’est déroulée sous la forme d’un atelier pratique consacré à des exemples de chant grégorien, d’œuvres de la fin de l’Ars antiqua et des motets de Philippe de Vitry.
Lire la suite →

Genèse du projet

Lorsqu’un projet débute officiellement, c’est souvent, pour ses promoteurs, l’aboutissement d’un long travail de maturation. Dans notre cas, les prémices de « Chanter les motets de Philippe de Vitry » peuvent être retracées sur une quinzaine d’années : 2004-2006 : « Interprétation de la musique polyphonique entre Ars antiqua et Ars Nova ». Ce projet, mené dans le cadre de la Haute école de musique de Genève, visait à plonger les chanteurs dans des conditions d’exécution proches de celles du Moyen Âge (usage de parties séparées en notation mensurale noire, application, au vol et à l’oreille, des règles de solmisation et de contrepoint, déclamation à l’ancienne des textes).
Lire la suite →