Création de l’ensemble Arborescence

Lugentium siccentur oculi, plaudant senes, exultent parvuli, umbre mortis quoniam regio quos tenuit, splendoris visio (Philippe de Vitry) « Que sèchent les yeux des affligés, qu’applaudissent les vieillards, qu’exultent les enfants, puisque, sur ceux que retenait la contrée de l’ombre de la mort, s’est levée une splendide vision » Apogée du projet de recherche « Chanter les Motets de Philippe de Vitry » (CMPV), la création de l’ensemble Arborescence constitue le point de convergence des chemins parcourus : interprétation de la musique polyphonique entre Ars antiqua et Ars Nova, encodages et éditions diplomatiques et critiques des manuscrits du Corpus Motetorum Philippo de Vitry, mises en pratique de la science du chant (notation, solmisation, contrepoint, ornementation, improvisation, composition), rencontres entre poèmes et musiques, expérimentations sur la prononciation des textes, espace de réflexion sur les concerts entre musiques du passé et du présent.
Lire la suite →

Phase 3 « CMPV »

Grâce au soutien indéfectible de l’IRMAS, de la HEM et de la HES-SO, le projet de recherche « Chanter les motets de Philippe de Vitry » (CMPV) a pu commencer sa troisième phase le jeudi 1er juillet 2021. À l’instar des deux premières phases, elle durera douze mois et prendra fin le jeudi 30 juin 2022. Outre nos fidèles partenaires (Virga.org, la Fondation Royaumont et la Fondation Etrillard), nous avons l’honneur et la chance de recevoir cette année le soutien du CIMM (Centre International de Musiques Médiévales) de Montpellier, de l’ESMAE (Escola Superior de Música e Artes do Espetáculo) de Porto, du CESEM (Centro de Estudos de Sociologia e Estética Musical) de Lisbonne et de Klemm Music Technology.
Lire la suite →

Rime et raison

Repère sonore et mnémotechnique dans les traditions orales, la rime garde une très importante fonction structurante dans la poésie savante de tradition écrite. Dans notre travail d’édition de motets, elle nous aide à reconstruire les poèmes lorsqu’ils figurent sous la musique, sans retour à la ligne de fin de vers. En pratique, elle pourrait aussi guider nos choix en matière de prononciation. Mais est-elle toujours aussi « sonore » qu’il y paraît ?
Lire la suite →

Royaumont : « parcours » autour de Philippe de Vitry

En date du 10 octobre 2020, le public de Royaumont était convié à un alléchant Parcours autour de Philippe de Vitry. Resté, pour des raisons sanitaires, confiné sous les voûtes du réfectoire des convers, le concert-présentation qui en tint lieu permit néanmoins aux huit musiciens sélectionnés par la Fondation de faire sonner haut et fort l’ars nova française. Ce concert était le point d’orgue d’une formation de cinq jours, assurée par David Chappuis (polyphonie, solmisation), Olivier Bettens (monodie, déclamation) et Tiago Simas Freire (ornementation et écriture instrumentales), dont le but premier était de permettre à de jeunes professionnels d’approfondir leur connaissance et leur pratique des musiques de Philippe de Vitry et Guillaume de Machaut.
Lire la suite →

Chanter l’ars nova à Royaumont

Du 13 au 18 juillet 2020, une dizaine de jeunes musiciens aborderont des œuvres emblématiques de l’ars nova française (début du xive siècle), sous la conduite de David Chappuis et Olivier Bettens. L’enjeu de cette formation est d’initier les chanteurs aux disciplines de la « science du chant » (solmisation, contrepoint, notation, diminution), en les faisant bénéficier de l’état actuel de la recherche, afin de les mettre au service d’une interprétation historiquement informée.
Lire la suite →