Chanter l’ars nova à Royaumont

Du 13 au 18 juillet 2020, une dizaine de jeunes musiciens aborderont des œuvres emblématiques de l’ars nova française (début du xive siècle), sous la conduite de David Chappuis et Olivier Bettens. L’enjeu de cette formation est d’initier les chanteurs aux disciplines de la « science du chant » (solmisation, contrepoint, notation, diminution), en les faisant bénéficier de l’état actuel de la recherche, afin de les mettre au service d’une interprétation historiquement informée.
Lire la suite →

Genèse du projet

Lorsqu’un projet débute officiellement, c’est souvent, pour ses promoteurs, l’aboutissement d’un long travail de maturation. Dans notre cas, les prémices de « Chanter les motets de Philippe de Vitry » peuvent être retracées sur une quinzaine d’années : 2004-2006 : « Interprétation de la musique polyphonique entre Ars antiqua et Ars Nova ». Ce projet, mené dans le cadre de la Haute école de musique de Genève, visait à plonger les chanteurs dans des conditions d’exécution proches de celles du Moyen Âge (usage de parties séparées en notation mensurale noire, application, au vol et à l’oreille, des règles de solmisation et de contrepoint, déclamation à l’ancienne des textes).
Lire la suite →