Rime et raison

Repère sonore et mnémotechnique dans les traditions orales, la rime garde une très importante fonction structurante dans la poésie savante de tradition écrite. Dans notre travail d’édition de motets, elle nous aide à reconstruire les poèmes lorsqu’ils figurent sous la musique, sans retour à la ligne de fin de vers. En pratique, elle pourrait aussi guider nos choix en matière de prononciation. Mais est-elle toujours aussi « sonore » qu’il y paraît ?
Lire la suite →

Traducthon 2021

Loin de se limiter à l’édition musicale, le projet Vitry affiche depuis ses origines l’amition de parvenir à une meilleure compréhension et à une traduction cohérente des textes des motets. Encore fallait-il pour cela dénicher des spécialistes prêts à travailler en interdisciplinarité sur des poèmes qui ont pu échapper à l’attention des médiolatinistes pour la seule raison qu’ils nous sont transmis par des manuscrits musicaux. Avec Pascale Bourgain et Cédric Giraud, il était difficile de faire un meilleur choix.
Lire la suite →

Comment délimiter un corpus ?

Longtemps laissée en suspens, la question du périmètre du corpus de motets à éditer dans le cadre du projet « Vitry » ne pouvait pas rester sans une réponse au moins provisoire. S’il fallait aujourd’hui ne conserver que des pièces dont l’attribution est solide, autrement dit corroborée par plusieurs mentions indépendantes remontant au xive siècle, notre travail éditorial se réduirait à peu de chose : il n’est pas certain qu’un seul des motets traditionnellement attribuées à Philippe résisterait à ce critère.
Lire la suite →

Royaumont : « parcours » autour de Philippe de Vitry

En date du 10 octobre 2020, le public de Royaumont était convié à un alléchant Parcours autour de Philippe de Vitry. Resté, pour des raisons sanitaires, confiné sous les voûtes du réfectoire des convers, le concert-présentation qui en tint lieu permit néanmoins aux huit musiciens sélectionnés par la Fondation de faire sonner haut et fort l’ars nova française. Ce concert était le point d’orgue d’une formation de cinq jours, assurée par David Chappuis (polyphonie, solmisation), Olivier Bettens (monodie, déclamation) et Tiago Simas Freire (ornementation et écriture instrumentales), dont le but premier était de permettre à de jeunes professionnels d’approfondir leur connaissance et leur pratique des musiques de Philippe de Vitry et Guillaume de Machaut.
Lire la suite →

Porte ouverte sur le graphisme musical

Pour son premier séminaire de l’année 2020, tenu à Royaumont, le projet Vitry a planché de manière intensive sur la question du rendu graphique. Si les principes d’encodage sont maintenant arrêtés à quelques détails près, et alors que la transcription des manuscrits va bon train, il faut maintenant songer de manière plus précise à la présentation des données musicales. La future édition Vitry sera mixte : à la fois électronique et imprimée.
Lire la suite →